Your Nav Bar Here

Encore du Rififi dans vos emplettes !

Photos : Romain

Bien le bonjour des Arpettes !

Nous sommes à nouveau sur le pied de guerre pour vous préparer un Rififi plus qu'au poil !

Cette année encore, nous mettons la lumière sur le 'handmade in France'.
On vous le dit de suite, ce sera le dernier ! Alors 'be there or be square' !

Cette seconde édition vous permettra de découvrir de nouveaux talents et de revoir ceux que vous avez adorés l'an passé.

Bien évidemment, les ateliers Montessori (et pas que!) seront au rendez-vous, nous vous avertirons des inscriptions en temps voulu.

Côté papilles, le Foodtruck “Le Tacot de Mich & Mich” sera présent les 2 jours donc vous pourrez vous régaler de burgers & frites maison, on a testé & on approuve ! On a aussi prévu les friandises bio et sirops maison de Linda Louis, les pâtisseries de Caroline Mesmin et de quoi vous désaltérer sur place. Pour les majeurs et consentants, Le Tocsin vous proposera sa sélection de jus de raisins alcoolisés naturels.

Côté oreilles, le samedi, Les Waikikings et leurs mélodies des îles des mers du sud profond vous inviteront à danser le hula et le dimanche, ce sera au tour des Gountry Golden Girls, toutes de salopettes vêtues, de vous initier aux vieilles mélopées états-uniennes.


L'association Mon Cher Vélo s’installera de nouveau en extérieur avec sa bourse aux vélos le dimanche 8 Juin .

Encore plein de choses à venir mais chut, on vous garde des surprises.
Vous allez découvrir bientôt nos exposants sur ce blog.

Donc réservez de suite votre week-end du 7 & 8 Juin,
le Rififi, the place to be.

Du rififi dans nos merci.




Youhou ! C'est nous les arpettes ! Voici le dernier billet, celui qui remercie, envoie du love comme disent les jeunes, et est égo-imagé.

Le dernier ? Ben oui, on va tranquillement retourner à nos petites occupations et pis, vous savez y a les vacances et tout... On se redonne des nouvelles bientôt, promis.

Mais avant, on voudrait remercier tous les créateurs qui sont venus au Rififi, c'était un peu risqué quand même de faire confiance à des filles comme nous, sorties de nulle part. On n'avait jamais fait ça avant. Faut toujours une première fois et on avoue être ravies que ce soit avec vous qu'on fût dépucelées en quelque sorte.

Merci à Emmetrop, une asso qui déboîte depuis qu'on est toutes gamines. Comme à votre habitude vous avez été enthousiastes, vos sourires et émotions, quand vous êtes venus visiter cette salle lors du Rififi (oui parce que sachez chers lecteurs, qu'elle n'a rien à voir quand elle n'est pas "arpettisée") nous ont touché. Votre générosité, votre disponibilité nous ont permis de mener à bien ce projet un peu fou. Longues vies aux gens motivés, motivants.

Merci à nos adhérents qui ont donné bénévolement de leur temps et de leur bonne humeur et des compliments. On espère que vous avez fait de belles petites emplettes, de quoi vous rassasier un peu de votre envie de consommer autrement et joliment.

Merci à nos amis, collègues et co-équipières de roller derby, qui ont fait passer le mot et les affiches dans toute la région, qui eux aussi ont donné de leur temps et de leur sueur sans compter.



Merci à nos familles, d'abord d'avoir supporté nos absences à cause de nombreuses réunions (surtout celles où on rentrait à pas d'heure, sur la pointe des pieds, manquant de trébucher car trop imbibées).
Et ensuite de nous avoir apporté l'aide nécessaire à coup d'échelle et de vis, pour que tous les gens présents se trouvent cozy-cozy au rififi.

Merci au Bon Dieu de nous avoir donné de l'humour pour se sortir de situations tendues, et merci à la vie pour le bon sens qu'elle nous a inculqué (parfois malgré nous). Sur ces deux derniers points, on est over the top.



Merci à Line (aka Dejolilou aka Queen Line qui mérite sa baiseline) qui a eu cette idée, il y a un moment, de nous avoir "recrutées" tées-tées. Une chouette expérience dtc.**

Voilà, voilà.
On vous fait à tous des bisous, des caresses, et on se dit à bientôt !
Les Arpettes.


** oui alors ce passage vous semble bien étrange ? Ce sont des private jokes accumulées tout au long de ce projet et là, c'est un petit florilège, la crème de la crème de l'humour arpettien. Voyez comme ça vole haut.